Annonce légale

Après un accident de voiture, un homme veut faire paraître le faire-part de décès de sa femme. Il se rend au journal local et lit donc son texte lapidaire :

 » Odile est morte.  »

L’employé du journal lui explique qu’il peut étoffer un peu son faire-part sans que ça ne lui coûte plus cher. Après réflexion, l’homme redonne son texte :

 » Odile est morte. Vends Peugeot 206. « 

Laisser un commentaire