La mort-aux-rats

En 2002, Peter Stone, 42 ans, a perdu la vie par la faute de sa fille Samantha âgée de 8 ans.

La fillette avait été envoyée au lit sans manger pour la punir. Trouvant la mesure par trop injuste, Samantha estima que son père n’avait pas non plus le droit de manger et versa une grande quantité de  » mort-aux-rats  » dans son café. Le père est décédé après avoir avalé une bonne gorgée du breuvage.

Le juge estima que Samantha n’était pas en âge de prévoir les conséquences de son acte et lui infligea une peine assortie d’un sursis pour la totalité.

Un mois après un jugement contradictoire fut prononcé parce que la fillette avait essayé d’assassiner sa mère de la même façon.

Laisser un commentaire