La vieille dame à la banque

Une vieille dame se présente un matin à la Banque de France avec un gros sac d’argent. La vieille dame insiste pour parler au président de la banque afin d’ouvrir un compte d’épargne parce que, dit-elle, elle a beaucoup d’argent.

Après bien des discussions, un employé la conduit dans le bureau du président. Le président de la Banque lui demande alors, combien elle aimerait déposer. Elle lui répond 200 000 €, tout en déposant son sac d’argent sur son bureau. Curieux, celui-ci lui demande comment elle a réussi à économiser autant d’argent. La vieille dame lui répond qu’elle fait des paris. Le président, surpris, lui demande :

 » Quel genre de paris ?
– Dans le genre, je vous parie 25 000 € que vos testicules sont carrés.
– Ha ha ha ! Vous savez, ce genre de pari est impossible à gagner.
– Aimeriez-vous relever ce pari ? demande la vieille dame.
– Certainement, répondit le président. Je vous parie 25 000 € que mes testicules ne sont pas carrés.
– C’est d’accord ! Mais étant donné l’importance de la somme impliquée, je vais revenir demain à 14 H avec mon avocat comme témoin si vous n’y voyez pas d’inconvénient.
– Aucun problème,  » lui répond le président de la banque, tout confiant.

Ce soir-là, le président devient très nerveux au sujet du paris et passe un long moment devant son miroir à examiner ses deux orphelines, les retournant de tout bord, dans tous les sens, encore et encore afin de s’assurer que ses sacrés testicules ne pouvaient être considérés comme carrés et être ainsi assuré, sans équivoque, de gagner ce pari.

Le lendemain à 14 H précises, la vieille dame se présente avec son avocat dans le bureau du président et confirme le pari de 25 000 € fait, concernant le fait que les testicules du président étaient carrés. Le président confirme que tout est conforme aux engagements pris la veille. La vieille dame lui demande donc de laisser tomber son pantalon, et le reste, pour qu’elle et son avocat puissent tout voir ; ce que le président fait avec complaisance.

La vieille dame s’approche pour voir de plus près et lui demande si elle peut les toucher.  » Mais très certainement,  » lui dit le président,  » étant donné le montant d’argent impliqué vous devez donc vous en assurer à 100 %.  »

Ce que la dame se met à faire avec un léger sourire. Le président s’aperçoit alors que l’avocat se frappe la tête contre le mur et demande à la vieille dame pourquoi il agit de la sorte. Elle lui répond :

 » C’est probablement dû au fait que j’avais parié avec lui 100 000 € que, aux alentours de 14 H, je tiendrais dans mes mains les testicules du président de la Banque de France ! « 

Laisser un commentaire